La stèle marquant l’emplacement de l’ancienne synagogue de Strasbourg, dynamitée par les nazis en 1941, a été heurtée le week-end dernier par un automobiliste accidentellement, sans qu’il ne s’agisse d’un acte antisémite, selon e média local, Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA) .

Les policiers ont mené une exploitation très poussée des images de vidéosurveillance. Vers 6 h 50, on y voit un véhicule garé près de la stèle sur le parvis de la place des Halles, les phares allumés. L’audition de témoins nombreux vers 7 h à la fermeture de la discothèque voisine les a mis sur la piste accidentelle.

Les recherches ont permis d’établir qu’une voiture est montée sur l’esplanade bordant l’allée des Justes-parmi-les-Nations. En effectuant une marche arrière pour quitter les lieux, son conducteur a heurté le monument en granit avec son crochet d’attelage l’empreinte laissée a pu être confondue avec une trace de levage. Simplement posé sur un socle en béton, le monolithe a basculé.

🗣 »En faisant marche arrière, la personne, client d’une boîte de nuit à côté, a heurté la stèle », a confirmé Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA). Samedi matin, cette stèle commémorative, pesant 1,6 tonne, avait été retrouvée renversée, entraînant une vague d’indignations de la classe politique.

Publicités