Selon le journal Le Midi Libre, un portail de l’école Saint-Vincent a été tagué dans la nuit du lundi 18 à ce mardi 19 février.

🖍 »La seule église qui illumine est celle qui brûle ».

Voilà l’explicite message tagué dans la nuit du lundi 18 à ce mardi 19 février sur le portail de l’école catholique Saint-Vincent située sur Raymond-Lefebvre, à Sète.

Pour le Père Robert, responsable de la paroisse de la ville, « on ne va pas changer notre regard sur le monde et sur les autres à cause de ce tag. Les gens qui l’ont écrit n’ont pas conscience de ce qu’ils ont écrit ». A 10h30, le tag avait été effacé.
Les actes anti-religieux ne semblent pas faiblir en ce debut d’année. A Amboise (Indre-et-Loire) quatre croix gammées avaient été découvertes sur les palissades du chantier d’une mosquée en construction depuis quatre ans à dans la nuit du lundi 8 au mardi 9 janvier 2019.

Aujourd’hui encore, ce mardi 19 février, environ 80 sépultures du cimetière juif de Quatzenheim ont été découvertes profanées, indique dans un communiqué la préfecture.

En 2010, le Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, Thomas Hammarberg, avait déjà adressé une lettre au ministre français de l’Intérieur d’alors, Brice Hortefeux.

Il se disait il y a déjà 8ans, « profondément préoccupé » par un événement en particulier : la profanation de 37 tombes de deux carrés musulmans du cimetière de Strasbourg le 24 septembre 2010.

🔴Rejoignez-nous sur Facebook, soutenez l’information Break News en cliquant sur le bouton « J’aime »

🔴Sur YouTube en cliquant sur l’image .

👉Pour en savoir plus l’Union Juive Française pour la Paix

🔴Pour soutenir votre média indépendant Break News.

🔴En en savoir plus sur Break News.

Publicités