En colère, Franck Ribery contre attaque.

Le joueur français du Bayern Munich réplique ce samedi sur Twitter, à ceux qui l’ont critiqué après un repas a Dubaï de 1200Dh soit 300€ ( et non 1200€), une addition jugée salé par de nombreux medias français comme BFMTV, Le Parisien, Le Figaro, ou encore Le Point.

La journaliste controversée Audrey Pilvar avait elle aussi tenu à réagir. Indignée du prix de la côte de boeuf à 300€ elle a interpellée le joueur sur Twitter .

🗣 »Monsieur @FranckRibery si vous ne savez pas quoi faire de votre argent, il reste plein de causes à financer et soutenir dans le monde entier. »

En 2012, le Canard Enchaîné avait annoncé que la journaliste avait payé sa paire de lunettes 15 000 euros. En janvier 2012 la journaliste avait tenu à répondre sur France O, affirmant que ses lunettes ne coûtait que 3300€.

La maison Bonnet, fabricant de lunettes sur-mesure et spécialiste de l’écaille de tortue avait dementi en déclarant que sa monture était « autour de 5000 euros ».

👉La célèbre ONG Ummah Charity a quant à elle tenu à répondre à la journaliste prenant la défense de l’ex international :

Et « pour mettre un terme à cette polémique qui n’a même pas lieu d’être », Franck Ribéry a publié une capture d’écran d’un article reprenant un tweet d’Audrey Pulvar où elle proclamait « Je fais ce que je veux de l’argent que je gagne ». A l’époque, la journaliste avait été particulièrement critiquée après avoir dévoilé le prix de ses lunettes en écailles de tortues… d’une valeur de 3300 euros. « J’espère qu’elles vous permettent d’entrevoir un meilleur avenir professionnel que celui de la pseudo journaliste que vous êtes actuellement », a taclé Franck Ribéry.

Publicités