Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu a vivement critiqué l’exécutif israélien lors de vifs échanges qui ont opposé Israël et la Turquie ce week-end en affirmant dimanche sur Twitter que le Premier ministre d’extrême droite d’Israël, Benyamin Netanyahou est « un meurtrier de sang-froid, responsable du massacre de milliers de Palestiniens ».

Il a ajouté que Netanyahou « bombarde les enfants qui jouent sur les plages, la Turquie ne cessera jamais de révéler la vérité ».

Dans le même temps, le porte-parole de la présidence turque Ibrahim Kalin a lui aussi étrillé dimanche Benyamin Netanyahou, estimant qu’il devrait « mettre fin à l’occupation illégale des territoires palestiniens et à la brutale oppression du peuple palestinien ».

🗣 »Netanyahou, soupçonné d’accepter des pots-de-vin en Israël, tente de manipuler la communauté internationale, et pense pouvoir cacher la réalité en attaquant notre armée et notre président », a-t-il ajouté.

🗣 »Au lieu de supplier le président Erdogan de ne pas dire la vérité, Netanyahou doit mettre fin à l’occupation illégale des terres palestiniennes et à leur oppression cruelle. Ils ne le sauveront pas de ses problèmes sur le front intérieur », a-t-il ajouté dans un tweet.

Ces déclarations font suite à une précédente altercation verbale. Samedi, s’adressant à des jeunes turcs, le président de la république Recep Tayyip Erdogan leur avait recommandé de « ne jamais frapper un ennemi à terre ». Il avait alors ajouté: « Vous n’êtes pas un sioniste en Israël ».

« En fait, les sionistes donnent des coups de pied non seulement aux hommes, mais aussi aux femmes et aux enfants mais nous, en tant que Musulmans, nous allons leur donner une leçon », a-t-il ajouté

Dans un tweet, Netanyahou a enjoint le président turc de « ne pas faire la morale à Israël ».

Symbole majeur de la cause palestinienne, Erdogan, a multiplié les déclarations offensives à l’égard du gouvernement d’extrême droite israélien, le décrivant notamment comme « l’État le plus sioniste, le plus fasciste et le plus raciste au monde ».

Publicités