Alors que la situation s’est tendue sur les Champs-Elysées en fin d’après-midi samedi, un groupe d’individus s’est attaqué à 4 policiers motards forces de l’ordre. L’un d’eux a sorti son arme pour essayer de faire reculer les manifestants.

Il était près de 18h sur les Champs-Elysées samedi, lorsque le rassemblement des gilets jaunes, jusqu’ici pacifique, a dégénéré après des premiers tirs de bombes lacrymogènes. Plusieurs policiers à moto, situés dans une rue adjacente à la célèbre avenue parisienne, ont été pris à partie par des manifestants.

Une dizaine d’individus, qui ont aperçu ces motards , ont commencé à leur jeté des projectiles. Pour tenter de fuir à la foule, un policier a sorti son arme et l’a pointée en direction des manifestants.

A quelques mètres de la scène, un autre policier était à terre, le long du restaurant du Fouquet’s. Il a été exfiltré au dernier moment, avant que cette foule d’individus souhaitant s’en prendre aux CRS ne se jette sur lui. Des policiers en civil sont intervenus pour venir en aide à leurs collègues.

Publicités