L’armée d’occupation israélienne a confirmé que les deux personnes neutralisés lors d’une opération ce jeudi matin près d’Assaf, sont des bien des militaires.

L’un d’eux a été identifié comme étant le sergent-chef Youval Moryoussef, 20 ans de la ville occupée d’Ashkélon.

Le deuxième corps a également été identifiée : il s’agit de Yossef Cohen, 19 ans, originaire des territoires occupés de Bet Shemesh.

Les deux soldats de l’occupation faisaient partie du bataillon d’infanterie religieux Nahal Haredi.

L’arme de l’un des militaires neutralisés a été dérobé par un un « membre des jeunes révolutionnaires palestiniens » .Le porte-parole du Hamas, Abd al-Latif Kanoua, a affirmé que l’attaque de Givat Assaf était une réponse aux « crimes sionistes » et a promis « d’autres actions inattendues ».

🗣 »Le mouvement palestinienne se félicite des attaques terroristes, félicite les civils de la Cisjordanie occupée et les jeunes révolutionnaires. Notre peuple en Cisjordanie et ses enfants feront face à l’occupation sioniste et y feront face jusqu’à son élimination », a-t-il affirmé

En effet, depuis le 30 mars, la bande de Gaza se mobilise pacifiquement contre le blocus imposé depuis plus de dix ans à la population palestinienne de Gaza par le gouvernement d’extrême droite israélien.

Les Palestiniens réclament le droit de revenir sur les terres dont ils ont été violemment chassés à la création d’Israël en 1948.

Au moins 240 Palestiniens ont été tués dont plusieurs journalistes et infirmières par des tirs de snipers israéliens depuis le début de ces manifestations pacifiques, la plupart lors des protestations le long de la frontière, et d’autres dans des tirs de chars ou des bombardements de l’aviation israélienne, selon un décompte de l’AFP.

Publicités