Un récent rapport d’expertise tend à donner raison à la défense de Tariq Ramadan qui, depuis le début, accuse la seconde plaignante de mensonges.

Depuis plusieurs mois, les avocats de Tariq Ramadan n’ont de cesse d’assurer que la seconde plaignante pour viol, appelée « Christelle » par la presse de son vrai nom Paule Emma Aline, aurait menti sur son emploi du temps. Les résultats d’une récente expertise viennent d’ailleurs corroborer leur version des faits, donnant ainsi raison à l’intellectuel suisse.

Un cabinet donne raison à la défense de Ramadan

Selon l’ancienne militante d’extrême droite, l’islamologue l’aurait abusé au soir du 9 octobre 2009. Dans les faits, celle-ci aurait été séquestrée dans sa chambre d’hôtel avant de se voir obligée de se mettre à nue et d’être violée. Cependant, cette accusation pourrait être mise à mal par un récent rapport d’expertise rendu par la célèbre société britannique, Rfusion, société spécialisée dans la reconnaissance faciale.

Cependant, cette accusation pourrait être mise à mal par un récent rapport d’expertise rendu par la société britannique, Rfusion, société spécialisée dans la reconnaissance faciale.

En effet, ce cabinet a été saisi par la défense de Ramadan après que ces derniers aient eu l’impression de reconnaître Paule Emma Aline alias « Christelle » dans le public ayant pris part à la conférence alors qu’elle assurait être séquestrée exactement au même moment.

Ce rapport établit ainsi, que la femme prise en photo lors de la conférence, ressemble à 75 % à la plaignante. Résultat, les juges sont en droit de se poser certaines questions. C’est d’ailleurs à ce titre que l’avocat de Tariq Ramadan appelle à l’abandon total des charges sur ce dossier.

D’autre fait embarrassant pour l’accusation perdure dans le dossier . En effet la quadragénaire, aurait avoué dans des mails avoir subi des pressions de Nicolas Sarkozy via les services de renseignements pour qu’elle dépose plainte contre Tariq Ramadan selon Emanuel Marsigny, avocat de Tariq Ramadan .

🗣« Carte bancaire bloquée puis affamée » , Paule Emma aurait notamment subi des contrôles fiscaux et des pressions de Caroline Fourest, journaliste controversée adversaire de longue date de l’islamologue afin de « faire tomber Tariq Ramadan .

De son côté, Éric Morain, avocat de « Christelle », estime que la défense de Tariq Ramadan n’aurait pas dû demander d’expertise, sachant que les juges d’instruction ont eux-mêmes effectué la même demande. Le rendu officiel sera d’ailleurs connu d’ici quelques semaines.

ℹVous pouvez aider votre média citoyen alternatif indépendant à partir d’1€ sur Leetchi ou PayPal

💻LEETCHI : https://www.leetchi.com/c/break-news

💻PAYPAL : https://paypal.me/pools/c/83v6sIpURI

💻Pour en savoir plus sur Break News

🔴▶▶Break News est aussi sur :

💻SnapChat: 👻BreakNews75👻

💻Facebook, cliquez ici 👇https://m.facebook.com/BreakNews.fr

💻YouTube, cliquez ici 👇https://www.youtube.com/channel/UCRQK1RZvLtvF5n53_yfEL7Q

💻Twitter, cliquez ici👇https://twitter.com/BreakNewsFrance?s=01

Publicités