Le tireur qui a fait deux morts, un blessé en état de mort cérébrale et douze autres blessés mardi soir sur le Marché de Noël à Strasbourg aurait crié « Allah Akbar » selon le Procureur de la République Rémy Heitz, lors d’une conférence de presse à Strasbourg ce mercredi.

L’information a été relayée par plusieurs médias sans utiliser le conditionnel.

Mais voilà selon un témoin contacté par Break News l’homme n’aurait jamais crié Allahou Akbar.

En effet Axel Jauniaux, 25ans domicilié à Pfaffenheim dans le département du Haut-Rhin était présent durant la fusillade. Il affirme lors d’un entretien Break News avoir été présent « à moins de 10 mètres » du tireur et assure que le meurtrier présumé n’a rien crié du tout .

🕵Break News: Vous étiez tout prêt du tireur c’est bien ça ?

🙎Axel: Oui à moins de 10 mètres

🕵Break News: Le tireur présumé a-t-il dit quelque chose durant la fusillade ?

🙎Axel : Absolument rien, il n’a pas parlé ni crié,rien, il a sortie son arme et tiré sur le groupe de personnes devant nous .

🕵Break News : Donc vous ne l’avez pas entendu crier Allahou Akbar

🙎Axel: Non pas du tout

Axel Jauniaux ajoute qu’il n’était pas le seul à n’avoir rien entendu en provenance du meurtrier présumé .

🗣 » Je n’ai rien entendu, aucun cri et je ne suis pas le seul a le dire »

Le jeune homme assure notamment avoir vu son témoignage censuré par certains médias dont le journal Le Figaro.

Le tireur présumé serait un dénommé Chérif C, au lourd passé de délinquant, il est toujours en fuite, recherché par 720 membres des forces de l’ordre selon le ministère de l’intérieur.

Au micro de France inter, Laurent Nunez secrétaire d’Etat auprès du ministère de l’intérieur avait pourtant souligné que le suspect est surtout « connu en droit commun » ( Braquage ) en raison d’un casier judiciaire assez important, « qui ne comporte aucune condamnation pour des faits de terrorisme. »

Il « ne peut être exclu » qu’il soit passé en Allemagne, a indiqué le secrétaire d’Etat à l’Intérieur, ajoutant qu’un « bouclage des frontières a été assuré ».

L’assaillant, doté d’une arme de poing et d’un couteau, aurait ensuite échangé des tirs avec les forces de l’ordre, qui l’auraient blessé au bras. Puis il aurait pris la fuite à bord d’un taxi.

Selon le colonel Patrik Steiger, porte-parole de l’état-major des armées, une patrouille de l’opération Sentinelle, « alertée par les tirs », s’est dirigée vers la place Kléber et « est tombée dans une rue adjacente, nez à nez ou presque, avec l’assaillant ».

« Pris à partie par l’assaillant, les deux soldats de tête ont riposté, ce qui a provoqué sa fuite ».

Dans des circonstances encore floues, l’assaillant aurait réussi à prendre un taxi pour se rendre dans le quartier du Neudorf, où aurait eu lieu un nouvel échange de tirs avec la police, avant qu’il ne disparaisse de nouveau.

Terrorisme ou règlement de compte ?

🗣 »Certains ont eu une balle dans la tête », a affirmé le maire de Strasbourg Roland Ries sur BFMTV, en précisant que la plupart des victimes étaient des hommes et qu’aucun enfant ne figurait parmi elles.

En attendant le tireur présumé est toujours en fuite, recherché par 720 membres des forces de l’ordre selon le ministère de l’intérieur.

ℹVous pouvez aider votre média citoyen alternatif indépendant à partir d’1€ sur Leetchi ou PayPal

💻LEETCHI : https://www.leetchi.com/c/break-news

💻PAYPAL : https://paypal.me/pools/c/83v6sIpURI

💻Pour en savoir plus sur Break News

🔴▶▶Break News est aussi sur :

💻SnapChat: 👻BreakNews75👻

💻Facebook, cliquez ici 👇https://m.facebook.com/BreakNews.fr

💻YouTube, cliquez ici 👇https://www.youtube.com/channel/UCRQK1RZvLtvF5n53_yfEL7Q

💻Twitter, cliquez ici👇https://twitter.com/BreakNewsFrance?s=01

Publicités