Agenouillés mains derrière la tête, en rang : l’arrestation filmée de dizaines de lycéens à Mantes-la-Jolie a déclenché un tollé sur la toile, certains politiques jugeant la scène «insoutenable». La journée de mobilisation a été émaillée d’incidents.

Mains derrière la tête, collés au mur pour certains, en rang et entouré de nombreux policiers : des dizaines de lycéens ont été arrêtés à Mantes-la-Jolie ce 6 décembre, jour d’une mobilisation étudiante émaillée de violents incidents en France. Les images de cette interpellation pour «participation à un attroupement armé» ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux, cumulant des centaines de milliers de vues.

Plusieurs commentateurs se sont dit choqués par la scène, estimant notamment, à l’instar de l’ex-insoumis Djordje Kuzmanovic : «Les 145 lycéens arrêtés de Mantes-la-Jolie sont traités comme s’ils allaient être exécutés. Macron pète les plombs !»

Le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a pour sa part évoqué des «images insoutenables», alors que l’écologiste Cécile Duflot a jugé la scène «simplement intolérable».

ℹVous pouvez aider votre média alternatif indépendant à partir d’1€ sur Leetchi ou PayPal

💻LEETCHI : https://www.leetchi.com/c/break-news

💻PAYPAL : https://paypal.me/pools/c/83v6sIpURI

💻Pour en savoir plus sur Break News

🔴▶▶Break News est aussi sur :

💻Facebook, cliquez ici 👇https://m.facebook.com/BreakNews.fr

💻YouTube, cliquez ici 👇https://www.youtube.com/channel/UCRQK1RZvLtvF5n53_yfEL7Q

💻Twitter, cliquez ici👇https://twitter.com/BreakNewsFrance?s=01

Publicités