« Nouvelle vie, nouveau commencement ». C’est par ces quatre mots que Mennel Ibtissem a annoncé ce lundi 12 novembre avoir quitté la France pour les États-Unis, dans un message publié sur les réseaux sociaux.

C’est sur son compte Instagram que la jeune femme de 23 ans a officialisé la nouvelle, en dévoilant une photo d’elle dans un décor neigeux. « Je voulais partager avec vous cette étape importante dans ma vie. Je viens de me marier et j’ai déménagé à Denver dans le Colorado », publie-t-elle. « Ce n’est pas une chose simple de tout changer, pays, amis, maison, activités… mais pour sûr, le changement me permettra de découvrir un peu plus ce que je peux faire. Le changement fait peur au début mais ensuite, cela vous rend si fier de vous ».

Révélée dans la septième saison de « The Voice » en février 2018, la jeune femme avait épaté les coachs avec sa reprise en anglais et en arabe du tube « Hallelujah » de Leonard Cohen. Mais sa participation a suscité une vive polémique après que d’anciens messages sur les attentats de Nice et de Saint-Étienne-du-Rouvray écrits en 2016 ont été publiés par des sympathisants d’extrême droite. Quelques jours plus tard, la candidate originaire de Besançon présentait ses excuses avant de se retirer de l’émission (et d’être coupée au montage).

N’abandonnant pas sa passion pour la musique, Mennel avait présenté son premier single « Je pars mais je t’aime » en mai dernier. Avant de dévoiler un deuxième titre « I Feel » au mois de septembre. Elle a aussi fait les premières parties du chanteur L’Algérino à l’Olympia et au Dôme de Marseille fin octobre-début novembre.

Publicités