La quatrième demande de remise en liberté de Tariq Ramadan, déposée après la découverte de nouveaux sms fragilisant la défense de l’accusation, a été rejetée, a appris jeudi l’AFP d’une source proche du dossier.

Son avocat a indiqué à l’AFP avoir interjeté appel de cette décision.

L’islamologue est incarcéré depuis sa mise en examen le 2 février pour « viols », à la suite des plaintes de deux femmes déposées à l’automne 2017.

Dans son ordonnance de rejet datée du 6 novembre, dont l’AFP a eu connaissance, le juge estime que la détention « est toujours nécessaire », évoquant notamment des « risques de pression sur les plaignantes » et la nécessité « d’éviter le renouvellement de tels faits ».

Pourtant l’avocat de M. Ramadan, Emmanuel Marsigny, avait lui versé au dossier en octobre des SMS échangés avec Mme Ayari à l’automne 2012, quelques mois après le présumé viol, qui démontrent, selon lui, une relation consentie.

En effet la défense de l’islamologue avait dévoilé mardi 23 octobre des SMS échangés entre Tariq Ramadan et l’une des femmes qui l’accusent de viol, alors que l’islamologue avait reconnu pour la première fois, devant les juges d’instruction, avoir eu des relations sexuelles « consenties » avec ses deux accusatrices, Henda Ayari et Christelle*.

🗣« Viens chez moi je vais te faire oublier toutes les autres », « viens chez moi chéri, qu’on se fasse du bien, on en a besoin » ou encore « Je suis ta petite chienne rien qu’à toi », écrit Henda Ayari, qui a porté plainte contre l’islamologue pour viol, dans ces SMS. Ces échanges avait été versés au dossier vendredi 19 octobre par l’avocat de Tariq Ramadan.

Idem pour Paule Emma Aline alias Chrystelle : L’avocat de Tariq Ramadan, Me Marsigny, avait tenu à mettre en évidence certains SMS ecrit par l’accusatrice :

🗣 »Ta peau me manque, tu m’as manqué dès que j’ai passé la porte (…) Si je passais un mauvais moment, je serais partie » a-t-elle écrit à celui qu’elle accuse aujourd’hui de viol.

🗣 »Au regard des derniers éléments démontrant les mensonges des parties civiles », la décision du juge « est incompréhensible », a réagi Le Marsigny auprès de l’AFP. « Il est évident que M. Ramadan est maintenu en détention pour d’autres raisons ».

🔴Vous pouvez aider votre média alternatif indépendant à partir d’1€ sur Leetchi ou PayPal

💻LEETCHI : https://www.leetchi.com/c/break-news

💻PAYPAL : https://paypal.me/pools/c/83v6sIpURI

🔴▶▶Break News est aussi sur :

👉Facebook, cliquez ici 👉https://m.facebook.com/BreakNews.fr

👉YouTube, cliquez ici 👉https://www.youtube.com/channel/UCRQK1RZvLtvF5n53_yfEL7Q

👉Twitter, cliquez ici👉https://twitter.com/BreakNewsFrance?s=01

Publicités