Le paparazzi Jean-Claude Elfassi a été placé en détention provisoire mardi 16 octobre à la maison d’arrêt de Bonneville.

Connu pour ses nombreuses frasques avec des stars de la chanson et du cinéma, le Franco-Israélien est sous la tutelle du juge d’instruction de Bonneville.

Jean-Claude Elfassi a été conduit dans la nuit de mardi à mercredi à la prison bonnevilloise. Le photographe a été placé sous mandat de dépôt à Versailles. À la demande du juge d’instruction, le parquet n’a pas dévoilé le motif de son incarcération.

Toutefois, selon une source anonyme, le paparazzi serait mis en cause pour des faits d’escroquerie. Une information que le parquet n’a pas voulu confirmer ou infirmer.

Accusé d’être impliqué dans l’affaire Tariq Ramadan

Le polémiste est notamment accusé d’être impliqué dans l’affaire Tariq Ramadan.

Proche d’Henda Ayari et de Mounia Rabouj (deux des trois accusatrices) , Jean-Claude Elfassi avait deja sollicité en juin 2016 des femmes pour lancer une procédure judiciaire et « mettre hors d’état de nuire » l’islamologue.

Après avoir révélé en exclusivité l’identité de la troisième plaignante dans l’affaire Tariq Ramadan, Break News avait subi des menaces de poursuites judiciaires.

Mounia Rabouj avait finalement choisi de nous contacter afin de donner sa version.

Lors de notre interview la quadragénaire était catégorique:

🗣 »Je n’ai reçu aucune somme d’argent de personne »

Pourtant dans un sms privé écrit à son frère, publié par Le Muslim Post , le 26 mai 2018, l’ancienne escort girl affirmait avoir déposé plainte contre l’islamologue à des fins financières . Des allégations corroborées par un SMS : La quadragénaire avait écrit alors à son frère avoir « perçu une certaine somme d’argent pour affronter cette bataille. »

Autre élément, l’ancienne escort girl liée à l’affaire du Carlton, affirmait lors d’un entretien Break News « avoir été contrainte de témoigner » contre l’ancien patron du parti socialiste.

🗣 »Si l’on m’avait laissé le choix je ne serais jamais allé témoigner…  »
Les magistrats avaient considéré, à la suite des explications de M. Ramadan et des documents qui ont pu être fournis, qu’il n’y avait pas lieu de mettre en examen Tariq Ramadan concernant Mounia Rabouj.

Dos au mur l’ancienne escrot girl a fini par dénoncer des pressions de Jean-Claude Effasi afin d’écrire de faux sms pour les attribuer à Tariq Ramadan.

La quadragénaire pointe notamment ses avocats, menaçant « de tout dévoiler » sur l’implication de Jean-Claude Efassi ainsi qu‘Henda Ayari, première femme à avoir déposé plainte contre l’islamologue dont la version s’est effondrée suite aux nouveaux éléments découverts par les enquêteurs .

Suite aux révélations de Mounia Rabouj, Jean-Claude Elfassi avait tenu à réagir menaçant la mère de famille de publier des éléments la mettant à mal .

A l’origine de nombreux scoops dans la presse people, Jean-Claude Elfassi n’en est pas à sa première mésaventure avec la justice. Les attaques en diffamation ont longtemps fait partie de son quotidien. Guillaume Canet, en 2013, Lara Fabian et Daniel Ducret avant lui, s’en étaient tous pris physiquement au photographe.

L’islamologue quant à lui est toujours maintenu en détention provisoire à la maison d’arrêt de Fresnes depuis le 2 février 2018

🔴▶▶1€,2€,3€ si vous avez les moyens, vous pouvez aider financièrement Break News à poursuive ses objectifs 🙏 https://paypal.me/pools/c/83v6sIpURI

🔴▶▶Pour vous abonner à nos réseaux sociaux :

Facebook, cliquez ici 👉Break News👈

YouTube, cliquez ici 👉 https://www.youtube.com/channel/UCRQK1RZvLtvF5n53_yfEL7Q

Twitter, cliquez ici 👉https://twitter.com/BreakNewsFrance?s=01

Publicités