Malgré les nouveaux éléments à décharge, les juges maintiennent Tariq Ramadan en prison

Lundi, le juge des libertés et de la détention a rendu un avis d’ordonnance de rejet concernant la demande de mise en liberté de Tariq Ramadan malgré les nouveaux éléments découverts par les enquêteurs mettant à mal la version des deux plaignantes . Incarcéré depuis près de six mois, l’universitaire reste mis en examen pour viols sur deux femmes .

Selon le site LeMuslimpost, qui révèle l’information, le juge des libertés et de la détention estime que « la détention provisoire de Tariq Ramadan demeure l’unique moyen d’empêcher une pression sur les témoins, sur les victimes ainsi que sur leur famille ».

Le juge justifie également sa décision en indiquant que la détention de l’islamologue permet « de conserver les preuves pour indices matériels nécessaires à la manifestation de la vérité », ainsi que « de mettre fin à l’infraction ou de prévenir son renouvellement ».

Mais voilà, des récentes investigations concernant les accusations de viols visant Tariq Ramadan ont de nouveau mis à mal la version des deux plaignantes dont la première Henda Ayari, qui était confrontée jeudi 19 juillet pour la première fois à l’islamologue.

En octobre 2017, la militante féministe avait porté plainte contre le théologien musulman de 55 ans. Elle affirmait avoir été violée au début du printemps 2012, dans un hôtel de l’est parisien.

Elle avait ensuite modifié son récit, évoquant alors la date du 26 mai 2012 et un lieu précis : l’hôtel Crowne Plaza de la place de la République.

Cette version s’est effondrée lorsque les enquêteurs ont découvert que ce soir-là, elle se trouvait au mariage de son frère à Rouen .

La deuxième plaignante refuse le face à face « pour raisons médicales »

Pour rappel, Paule Emma alias Christelle convoquée jeudi 19 juillet par les juges d’instruction avait mystérieusement refusé la confrontation avec l’islamologue . La militante d’extrême droite affirme être tombé malade selon Le Figaro .

Fait embarrassant pour l’accusation, la quadragénaire, aurait avoué dans des mails avoir subi des pressions de Nicolas Sarkozy via les services de renseignements pour qu’elle dépose plainte contre Tariq Ramadan

C’est en tout cas les révélations d’Emanuel Marsigny avocat de Tariq Ramadan sur le plateau d’Europe 1, le 02 mai 2018

« Carte bancaire bloquée puis affamée » , Paule Emma aurait notamment subi des contrôles fiscaux et des pressions de Caroline Fourest, journaliste controversée adversaire de longue date de l’islamologue afin de « faire tomber Tariq Ramadan .

Contactée par le media russe RT France, Maryam Ramadan, la fille de Tariq Ramadan, a confié que la famille allait faire appel de cette décision .

🔴▶▶Vous pouvez rejoindre notre page Facebook en cliquant ici 👉Break News👈

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s