Suite à l’opérateur coup de poing de nos confrères Lies Breaker , Romain Espino perd son travail.

Le porte-parole du groupuscule d’extrême droite Génération identitaire, a expliqué dans une vidéo que son contrat de travail n’a pas été renouvelé après sa participation à une opération consistant à chasser les réfugiés dans les Alpes, en avril dernier.

👉Le 21 avril dernier, Romain Espino participait à l’opération au col de l’Échelle,près de Briançon, dans les Hautes-Alpes, pour «chasser les réfugiés » afin « d’appeler les Européens à la révolte » face à l’immigration massive.

👉Mis sous les projecteurs par une publication de nos confrères Lies Breaker partagée près de 13.000 fois sur le reseau social Facebook , le militant avait alors subi des pressions de citoyens sur les réseaux sociaux pour demander à son employeur, le Crédit Agricole, son licenciement.

Le militant d’extrême droite à diffusé une vidéo dans laquelle il annonce avoir perdu son travail .

🗣 «À cause de tout cela, mon avenir professionnel est véritablement remis en cause car je suis mis au placard, aucune mission ne m’est confiée, mes agissements sont surveillés et mon contrat, qui est à durée déterminée, ne sera pas renouvelé. La possibilité pour moi de retrouver un emploi dans mon secteur d’activité est totalement compromise », a-t-il déclaré

🔴▶▶Pour vous abonner à notre page Facebook, cliquez ici 👉Break News👈

Publicités