La version d’Henda Ayari s’écroule définitivement

Ce jeudi 19 juillet, Henda Ayari et Tariq Ramadan sont confrontés pour la première fois dans le cabinet des trois juges d’instruction parisiens en charge de cette affaire.

Selon une source proche du dossier les magistrats disposent désormais de plusieurs éléments recueillis par les enquêteurs de la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne, en charge des investigations, venant contredire les déclarations d’Henda Ayari sur le jour précis où elle assure avoir été violée.

Dans un premier temps, l’ancienne patiente en psychiatrie âgée de 41 ans et domiciliée dans le département de la Seine-Maritime, avait indiqué que les faits avaient eu lieu à l’hôtel Holiday Inn, situé près de la gare de l’Est, entre le 31 mars et le 8 avril 2012. Puis elle est revenue radicalement sur ses déclarations, affirmant qu’elle avait été finalement violée un jour de pluie le 26 mai 2012, dans une chambre de l’hôtel Crowne Plaza, place de la République à Paris.

Afin de vérifier l’emploi du temps d’Henda Ayari le jour des faits, les enquêteurs de la brigade criminelle ont procédé, le 9 juillet dernier, à l’audition de son frère cadet.

Questionné sur la date précise du 26 mai 2012, le frère cadet d’Henda Ayari précise que le jour ou sa soeur dit avoir été violée, elle était presente à son mariage .

🗣 « Il avait lieu à Petit-Couronne à 7 ou 8 kilomètres de Rouen. La fête a commencé vers 18 ou 19 heures. J’ai le souvenir que ma sœur était présente ce soir-là. Elle était avec ses trois enfants. Dans mes souvenirs, elle était présente et souriante, atteste-t-il devant les enquêteurs . Il me semble qu’on la voit sur une vidéo du mariage qui est gravée sur un DVD. »

Au lendemain de ces déclarations, les enquêteurs ont récupéré deux clichés photographiques du mariage en date du 26 mai sur lesquels figure Henda Ayari.

Le frère assure encore que sa sœur était présente à cette cérémonie de « 20 heures à 3 heures du matin environ et était installée à la table des amies de la mariée ».

🗣« Mme Henda El Ayari est vêtue d’une longue robe blanche à motif fleuri, elle porte un bijou tour de tête supportant une fleur blanche sur le côté droit », décrit encore un policier dans son procès-verbal en date du 10 juillet à propos des fameux clichés.

Les mêmes policiers ont également eu confirmation auprès du service d’état civil de la mairie de Rouen que le frère d’Henda Ayari s’était bien marié à la date du 26 mai 2012.

Après Mounua Rabouj, 3e plaignante dans cette affaire, les juges pourraient reconsidérer la mise en examen de Tariq Ramadan et le placer sous le statut de témoin assisté concernant les fait qui lui son reproché .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s