La jeune chanteuse révélée dans l’émission ce samedi aurait écrit des tweets douteux après l’attentat de Nice en 2016.

Elle a illuminé « The Voice » ce samedi soir. Pourtant la jeune Mennel est désormais au cœur d’une polémique dont le télécrochet de TF1 se serait bien passé.

Au cœur de la polémique, des tweets jugés particulièrement douteux qu’aurait postés la chanteuse d’origine syrienne de 22 ans Mennel Ibtissem qui a ébloui les coaches et le public avec sa magnifique reprise en anglais et en arabe de « Hallelujah » de Leonard Cohen, à la manière de Jeff Buckley.

Selon des captures d’écrans qui circulent sur les réseaux sociaux, la chanteuse aurait tweeté le 15 juillet 2016 quelques heures après l’attentat de Nice qui avait coûté la vie à 86 personnes. « C’est bon c’est devenu une routine, un attentat par semaine ! ! et toujours pour rester fidèle, le « terroriste » prend avec lui ses PAPIERS d’identité. C’est vrai que quand on prépare un sale coup on n’oublie SURTOUT PAS de prendre ses papiers ! ! #prenezNousPourDesCons », écrit-elle alors. 15 jours plus tard, elle aurait écrit toujours sur son compte Twitter : « Les vrais terroristes, c’est notre gouvernement ».

Mennel Ibtissemn est étudiante à Besançon et souhaite devenir professeur d’anglais Samedi soir, les quatre coachs se sont retournés mais c’est avec Mika qu’elle a décidé de poursuivre l’aventure.

Elle a souhaitée repondre aux critiques sur sa page Facebook

Suite à cette polémique de nombreux commentaires islamophobes et d’incitations a la haine ont été postées sur les réseaux sociaux

Face à l’ampleur que commençait à prendre la polémique, ce dimanche, les comptes personnels Facebook et Twitter de la jeune chanteuse ont été fermés. En revanche, son compte Instagram (@mennel_official), ouvert en novembre 2014, sur lequel elle raconte sa passion pour le chant, les voyages à Dubai, Riga, en Suède ou en Suisse, le sport et qui compte près de 56 500 abonnés était toujours actif. Tout comme sa chaîne YouTube qui compte, elle, plus de 24 000 fidèles.

Pour l’heure, ni TF1 ni ITV Studios France, la maison de production de « The Voice », n’ont souhaité s’exprimer.

Publicités