Désagréable surprise ce matin pour les fidèles de la mosquée à Latresne près de Bordeaux.

La porte d’entrée et la façade de la salle de prière ont été recouvertes de tags comme “PKK” ou encore “YPG”, deux organisations terroristes accusés de plusieurs attentats sur le territoire turque qui ont coûté la vie a plusieurs civiles.

L’attaque intervient dans le contexte de l’intervention de la Turquie à Afrin en Syrie pour chasser les Unités de protection du peuple (YPG), liées au PKK soutenus par Tel-Aviv et Washington.

“Nous ne reconnaissons pas une mission plus honorable que de lire les versets d’Allah (cc) et un honneur plus grand que de faire des sacrifices dans cette voie”, a réagi la mosquée sur Facebook. »

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1573131592741083&id=902198553167727

l’association cultuelle, a indiqué à l’agence de presse turque Anadolu qu’une procédure judiciaire avait été lancée.

“Je condamne cette attaque. Nos concitoyens ne doivent pas réagir à cette provocation, notre Etat et notre gouvernement font le nécessaire. La communauté turque qui vit en Europe doit garder raison ”, a-t-il ajouté.

Depuis le début des opérations à Afrin, c’est la septième fois qu’une mosquée est prise pour cible en Europe

Publicités